Mortalité en baisse sur les routes pour Mai 2012

Comme chaque mois, la Sécurité Routière publie son bilan du mois précédent, sur le nombre d’accidents, affichant ainsi le nombre de personne impliquées, tués ou encore hospitalisés. Il y a de ça quelques jours, l’organisme publique à donc publier ses chiffres officiels pour la période du mois de mai 2012 plutôt encourageant à première vue, mais qu’en est il vraiment ?

Comparé au même mois de l’année 2011, le mois de Mai 2012 à vu le nombre de morts sur les routes sur la France métropolitaine de 0,9%. Diminution qui confirme la tendance de ses deux dernières années.

Au global, et pour tous types d’usagers confondus, comparé au même mois de l’année précédente, les accidents corporels chutes de 13,7% passant de 6098 personnes impactés contre 5260, et -10,9% d’individus blessés dont le nombre d’hospitalisés se réduit lui aussi de 9,1%.

Si l’on considère l’historique sur des cinq premiers mois de l’année, les statistiques suivent la même tendance, avec 204 tués de moins par rapport à l’an passé.

Pour en venir à notre catégorie préférée, le deux roues gros cube (supérieurs à 125cm3) enregistre une baisse des tués sur les routes de -23% sur les douze derniers mois glissants, cette bonne nouvelle qualifié par la Sécurité Routière de « atypique » est pourtant minorée par un dernier mois au beau fixe.

Fait à prendre en compte, le mois de mai passé contenait pourtant nettement moins de ponts que cette année, qui a pourtant enregistré moins de pertes humaines. Mais comme tout n’est pas « metal flake » au royaume de la Sécurité Routière, le pluviomètre est lui venu contré cet effet avec une augmentation des précipitations.

Comme d’habitude, les résultats affichés paraissent encourageant à première vue, mais des facteurs tels que la météo et le nombre de jours fériés, viennent fausser des conclusions qui pourraient être un peu trop hâtive. On notera tout de même que la tendance à la baisse se confirme, en espérant que les pouvoirs publiques se souviennent que cette tendance était déjà amorcée avant des mesures tels que les 150cm² de bandes réfléchissantes, ou pire, le contrôle technique.

Le communiqué officiel de ce bilan est accessible directement sur le site de l’organisation gouvernementale qu’est la Sécurité Routière.

Source, images