Actualité en vrac du mercredi #3

L’actualité V-Twin de la semaine du 23 juillet 2012

A peine remis du Show Bike Faro 2012, l’actualité ne m’a pas attendu, et il s’est passé bien des choses. Je vais tenter de faire le tour de l’actualité de façon succincte et précise quand même.

Erik Buell Racing: 20 millions de dollars pour relancer sa production

logo Erik Buell Racing Suite à l’avortement de Buell le 30 ocotbre 2009 par Harley-Davidson, l’ingénieur virtuose a relancé Erik Buell Racing produisant un seul et unique estampillé 1190RS et affiché au tarif de 40 000$. Un fond d’investissement répondant au nom de FirstPathway Partners, et originaire de Milwaukee (NDLR: ça ne s’invente pas), vient d’injecter 20 millions de dollars pour relancer la production de modèles moins onéreux. On parle aujourd’hui de trois motos ayant pour désignation peu évocatrice RX, SX et AX. Après son engagement dans le AMA Superbike, et son partenariat industriel récent avec l’indien Hero MotoCorp, Buell semble mal partie pour n’être que de l’histoire ancienne, et c’est tout le malheur que l’on peu lui souhaiter. Source

Vers une traque harmonisée des chauffards européens?

Parce que le contrôle technique qui commence à pousser aux portes de tous les motards européens ne suffisait pas à faire débat, la semaine passée, nous apprenions qu’un système d’inter-opérabilité des amendes entre la France et Belgique avait été signé. Accord déjà en place avec la France, la Suisse et le Luxembourg. Sur notre seul territoire, 25% des véhicules flashés sont des véhicules étrangers. Cette mesure devrait dorénavant s’étendre à l’ensemble de l’union européenne par décret dès 2013 dans une liste de 8 infractions passibles d’amende sur l’ensemble des pays. Pour rappel, il s’agit d’un accord bilatéral, ce qui signifie que si les étrangers sont répréhensibles chez nous, nous les sommes chez eux, attention donc à vos road-trip estivaux et futurs. Source

Harley-Davidson externalise une partie de son système d’information chez Infosys

Bar and shieldLa société d’ingénierie informatique Infosys vient de remporter un marché d’externalisation d’une partie du système d’information de Harley-Davidson pour 5 ans. Très en vogue, l’outsourcing à pour conséquence de rationaliser les coûts d’exploitation des outils informatiques et en contre partie implique une baisse de l’emploi en interne. Ainsi, 125 employés devrait perdre leurs affectations des services de la MoCo. En contre-partie, Infosys, société d’origine indienne devrait ouvrir des bureaux à Milwaukee même afin de traiter directement avec son client, et potentiellement réembaucher le personnel dont il aura dû se séparer. La MoCo en a également profité pour se séparer de ses serveurs de stockage pour 8 millions de dollars, et confie à présent cette gestion d’infrastructure aux mains de la SSII prestataire. Source

Bilan financier du second trimestre 2012 record pour Polaris

Victory Judge 2013 - V-Twin Garage (Bordeaux-Lac, Gironde)

Victory Judge 2013 – V-Twin Garage (Bordeaux-Lac, Gironde)

Alors que Harley-Davidson n’a pas encore annoncé son bilan de milieu d’année, d’après certains analystes la tendance s’avère être bonne. Polaris vient d’annoncer un bilan record, dans la continuité de ce début d’année: un trimestre record. Comparé à la même période 2011, le chiffre d’affaire est en hausse de 71% à 129,4 millions de dollars. pour ce qui est de la catégorie V-Twin US, portée dans la section « On Road »  qui représente 20% des ventes de la firme et faussée par la présence de petits véhicules électriques, les ventes sont elles en hausses de 110%, Victory et Indian inclus. Ce chiffre, d’après Polaris, est notamment dû aux deux nouveaux modèles Hard Ball 2012 et Judge 2013 qui ont trouvé leurs publics. Le bénéfice est quand à lui en hausse de 41% comparé au second trimestre de l’an passé avec 69,8 millions de dollars. Source

 La FFMC interpèle le ministre de l’intérieur

FFMCEn pleine saison estivale, la FFMC s’est adressée à Manuel Valls, actuel ministre de l’intérieur en charge de la sécurité routière, sur les différentes mesures en cours d’applications ou déjà en vigueurs tels que le port de l’ethylotest, le brassard, la loi des 100ch, et je vous fais grâce des autres. L’association invite purement et simplement à la réflexion et au bon sens, dans la mesure ou la retrait de ces mesures ne couteraient rien à l’état français de ne pas rentrer en application, selon la FFMC. Concernant le contrôle technique, la Fédération est déjà sur les rangs de l’Union Européenne pour tenter de contrer cette directive. La rentrée s’annonce casqué et colérique. Source

EagleRider lance un site de ventes de motos d’occasions certifiées aux USA

EagleRider est une société qui propose à la location partout dans le monde des motos en locations, et notamment en Amérique du Nord. Fort de ses 20 ans d’expériences et d’un réseau relationnel important, la firme a lancé la semaine dernière son nouveau service via le site EUsedMotorcycles aux Etats-Unis. Ce site permet de référencer des motos d’occasions classées par type et par prix, avec une grosse majoritée de Harley-Davidson et de customs, qui peuvent être expédiés partout dans le monde, que l’on peut éventuellement repérer sur une carte afin de d’essayer le modèle voulu avant de se décider à l’acheter. Bien entendu, bons nombres de modèles sont expédiables partout dans le monde, sinon je ne vous en aurais pas parlé. Le dollars nous avantageant, certains devraient pouvoir trouver leurs bonheurs. Source

Battistinis ferme ses portent à Bournemouth en Angleterre

La crise financière est passée par là et Battistinis, la garde avancé de Arlen Ness en Europe, ferme son atelier historique d’origine situé à Bournemouth en Angleterre. Particularité de cet atelier, il s’agissait de l’unique constructeur au monde a avoir dans ses locaux un tatoueur qui déménagera non loin du site. Battistinis continuera à vendre ses pièces aftermarket, et à construire une à deux motos par an. Les ateliers de Rome et Los Angeles restent eux ouverts. Ce n’est donc pas une disparition, mais une restructuration pour ce constructeur de génie. Espérons que cela suffise à passer cette période délicate. Source

Retour à la veille d’actualité quotidienne autour de tout ce qui est susceptible de faire « Potato-Potato » dès à présent. Bonne journée et bon courage à ceux qui bossent :)

Harley-Davidson World Ride 2012: 12 551 499 kilomètres parcourus

Harley-Davidson World Ride 2012 - le résultat

Harley-Davidson World Ride 2012 – le résultat

Le dimanche 24 juin 2012 et lundi 25 juin 2012, avait lieu le Harley-Davidson World Ride 2012. L’objectif était simple, inviter tous les possesseurs de Milwaukee Vibrators, H.O.G. en tête, à se réunir pour parcourir des bornes dans une convivialité de rigueur,  et cumuler toutes ces distances, qu’elles soient en kilomètres ou en miles, pour ainsi pouvoir mettre un chiffre sur le phénomène de cohésion qu’il existe entre chaque possesseur de deux roues à l’emblème Bar & Shield.

Lancée en 2008 comme étant le Million Mile Monday, et planifié jusqu’ici sur une seule journée de lundi, le record était d’un peu plus de 6 437 000 kilomètres (environ 4 000 000 de miles), performance réalisée en lors de l’évènement 2011. Cette édition 2012 marquait un renouveau avec une opération durant deux jours, dont un dimanche venant se greffer à ce premier jour de la semaine.

Au total 66 pays ont participé à l’évènement, en battant donc le record de l’évènement, abstraction faite sur le fait qu’il s’agit de la première édition ayant lieu sur deux jours. Dans tous les cas, cela pause les bases pour l’année prochaines. A titre de comparaison, cette distance couverte aurait permis de faire le tour de la terre quelques 318 fois.

Le Top 5 des pays contributeurs est le suivant:

  • Etats-Unis d’Amérique: 9 646 870 km (5 994 276 miles)
  • Brésil: 672 940 km (418 145 miles)
  • Canada:  365 072 km (226 845 miles)
  • Mexique: 273 720 km (170 082 miles)
  • Espagne: 253 129 km (157 287 miles)

Pour ce qui nous concerne, les Harleyistes de l’hexagone viennent rajouter aux compteurs 38 056 kilomètres aux 12 348 506 kilomètres enregistrés pour ce Harley World Ride 2012.

Source et image

Un nouveau de record mondiale des ventes aux enchères motocycliste à Bonhams avec 2,2 millions £

Dimanche 29 avril 2012 se tenait à Stafford, au Royaume Uni, le 32ème Classic Motorcycle Show organisé par Bonhams, durant lequel à eu lieu une vente au enchères avec bon nombres de breloques mais aussi de lots d’exceptions.

Vincent-HRD rapide series A 998cc de 1939Côté légende motocycliste était mis en vente deux Vincent, une marque mythique de moto anglaise disparu en 1955. La première, une Vincent HRD  Rapide Series A de 1939 affichant 998cc de cylindré pour 45chevaux ibtenu par son V-Twin de 47.5° d’angle d’inclinaison, dont seulement 50 exemplaires subsistent par rapport au 80 sorties d’usine à cette époque.
Vincent Black Shadows Series C 1955La seconde, une  véritable icône des temps modernes, une Vincent Black Shadow Series C de 1955 de 998cc pour 55chevaux. Ces deux modèles  sont partis pour respectivement 225 500£ et 124 700£ soit environ  277 100€ et 153 200€, un record de prix pour cette dernière.

Brought Superior SS100 - 1934Pour partir en terre connue, une Brough Superior SS100 de 1934, équipée d’un moteur V-Twin de 996cc JAP qui dispose de deux carburateurs, deux pompes à huiles et deux magnetos, une variante du millésime 1934 construite en seulement huit exemplaires. Exposé jusque là sur la mythique île de Man, au Murray Motorcycle Museum, cette version estimée initialement entre 150 000£ à 180 000£ est partie au dernier coup de marteau à 242 300£ soit 297 800€. Une broutille vous dis-je.

Fait notoire également, une moto estampillée Ferrari datant de 1995 et affichant 900cc de cylindrée, réalisé par David Kay Engineering, qui a été rafflé pour 85 500£ (environ 105 000€), ainsi qu’un side-car Douglas de 750cc datant de 1931 parti pour la bagatelle de 40 250£ (envrion 49 460€).

Au total, la vente a rapporter 2 214 784£ soit 2 722 000€ dont 87% de cette somme a est issue de la vente en lot.

Source et images

Combien seriez vous prêt à payer pour un vieux cyclomoteur en piteux état ?

C’était l’information qui a circulé la semaine dernière, mais que je n’avais pas pris le temps de traiter, je vais donc tâcher de rattraper ce retard.
Le week-end précédent, s’est vendu aux enchères ce qui s’appelait à l’époque une moto de 1,75 chevaux, dans son jus pour la modique somme de 155 000$, soit l’équivalent d’environ 118 000€, ça revient cher le tas de ferraille. Surtout ne fermez pas le fenêtre, la suite devrait vous intéresser (je vous devrais une mousse si ce n’est pas le cas).

Photo Indian 1903 lors de la vente aux enchères - Photo par Sam Yu

Photo Indian 1903 lors de la vente aux enchères – Crédit photo Sam Yu

Si je vous dis que cette moto est une Indian, datant de 1903, dont uniquement 3 modèles sont sortis cette année là, et qu’il s’agit en l’état de la plus vieille moto U.S. connue n’ayant jamais été restaurée, hormis quelques vis et éléments d’usures triviaux. La vente de véhicules motorisés deux roues a débuté en 1902, et seulement 3 modèles sont sortis de l’usine pour ce millésime 1903, qui ont été construits avec les pièces des prototypes du prototype de 1902 jamais commercialisées. Pour resituer le contexte, sur la même année, deux individus du nom de William S. Harley et Arthur Davidson achevaient à peine leur premier prototype et fondèrent la marque que l’on connaît encore aujourd’hui.

Photo du foncateur de Indian motorcycles, Carl Oscar Hedström, avec son premier prototype datant de 1901

Photo du fondateur de Indian motorcycles, Carl Oscar Hedström, avec son premier prototype datant de 1901

Notre Indian, jamais restaurée, a passé ses 30 premiers printemps chez un dentiste, pour rejoindre un garage, puis une cave durant 80 années qui ont permis de la conserver dans un état rouillé, on est d’accord, mais tout à fait reconnaissable par rapport à son état d’origine lors de sa sortie d’usine. Dernier petit détail intéressant sur cette relique, elle aurait changé de main dans les années 50 pour la dernière fois contre 50$.

Avant sa récente vente sur le conté de Frederick dans le Maryland, elle aurait fait plus de kilomètres en 2012 que tout le reste de son existence (sur les routes, mais pas sur ses roues j’imagine), en étant exposée dans un musée de motos anciennes du Maryland, et montré dans de nombreux show bike comme par exemple sur la dernière Bike Week à Daytona.

Je n’ai pas réussi à savoir qui avait remporté l’enchère, mais je viens de me taper 10 minutes de fou rire en m’imaginant rentrer un soir à la maison avec un engin pareil, pour lequel j’aurais dû m’endetter sur 25 ans: madame aurait été aux anges :)

Comme toujours, tout à un prix. Si ce n’est pas pour ses caractéristiques, sa beauté, son utilité, se sera pour son histoire. Avec cet argent, vous auriez pu acheter les trois modèles en deux couleurs différentes chacune du catalogue Indian 2012 qui au passage ne devrait plus tardé dans nos contrées Gauloises. Personnellement un savant équilibre de caractéristiques, de design, et d’histoire correspond parfaitement à l’idée que je me fais de la moto.

Source

La plus grande moto du monde est une belle italienne à l’accent américain

Preuve s’il en est que tout ce qui est petit est mignon et ce qui est grand est con, Regio Design, est rentré récemment dans le Livre Guiness des records, avec une réalisation qui ne devrait pas être au goût de tout le monde.

Suite à un voyage en Nouvelle-Zélande, Fabio Reggiani a aperçu un vélo gigantesque de fabrication artisanale, mais qui semblait susciter un grand intérêt pour les passants. L’idée lui est alors venu, dans le même principe, de créer puisque c’est avant tout leurs passions, une moto géante capable de fonctionner.

Dream Big vs Harley DavidsonAfin de rendre le tout plus croustillant et savoureux, nos tiffosi ont alors décidé de taper un grand coup en tentant l’entrée dans le livre Guiness des records. En  recherchant, ils se sont aperçus qu’existait un record déjà établi en 2007 par un constructeur US dénommé Dunham, ayant produit la « Dream Big » d’une taille déjà honorable de 6,2 mètres de longs sur 3,4 mètres de hauts, pour un poids de 2948kg, propulsé par un moteur de 500 chevaux, et annonçant une vitesse de pointe de 104km, dont la construction avait débuté en 2002, pour seulement 300 000$ et 3 ans d’huile de coude de travail acharné. Satanée crise de la cinquantaine, et ses rêves de grandeurs.

GrandeMoto vs Harley-DavidsonPas démotivé pour autant, et plutôt habituer à restaurer/entretenir et réaliser de jolies peintures sur des véhicules de caractère, le projet GrandeMoto est lancé par nos amis de Barco (entre Parme et Modena), qui mènent tambours battants la réalisation de leur engin qui le 24 mars 2012, devant un par terre de 4000 personnes certainement médusées, et des représentants mandatés par la bière irlandaise, entrent officiellement dans le livre Guiness mondial des records, en dévoilant une moto de 10 mètres de long sur 5 mètres de large, le tout pour un poids de 4 tonnes, qui, actionné par un moteur V8 de 5700cm3 de 292 chevaux a parcouru les 100 mètres nécessaires à la validation du record mondial.

La vidéo des 100 mètres est disponible pour les plus curieux d’entre vous:

Je ne peux qu’applaudir des deux mains la finalisation de ce projet, même si l’on regrettera de voir les « petites » roues sur le côté. Qui dit mieux ?

Pour plus d’informations, photos et de vidéos, vous pouvez vous rendre sur le site de GrandeMoto.IT.