Ventes Harley-Davidson France | novembre 2012: chute de 25%

logo_hd_financePublié en début de semaine dernière, le bilan des ventes motos pour le mois de novembre 2012, après trois mois de chute vertigineuse de successivement 12% cumulé, enregistre une diminution des immatriculations de moitié, soit 6%. Côté Harley-Davidson, la tendance des ventes est nettement moins encourageante.

Avec 500 immatriculations française sur novembre 2012 pour la firme de Milwaukee, le constructeur enregistre une baisse de 25% de ses ventes en comparaison au même mois de l’année 2011. L’explication ne semble pas venir du côté de la météo qui est similaire à ce qui avait été rencontré l’année précédente. Le reste du segment deux roues moteurs ne suit, lui non plus, pas cette tendance avec en comparaison sur la même période une chute de 8,4%, qui n’est cette fois-ci pas tracté par les pétrolettes inférieures à 125cm3. Si l’on reste sur les 2RM supérieures à 125cm3 la tendance pointe à 2,4% positif. Ouch!

Faut-il croire que ce sont là les prémices d’une chute du marché cruiser ? Avec -8,9% de ventes en cumulé sur l’année 2012 à fin novembre, il va falloir un peu plus aux gens de Juneau Avenue pour redresser la barre pour cette année. En attendant, les Milwaukee Vibrator se font talonner par Suzuki qui est en passe de prendre la 5ème place au classement des immatriculations du 2RM > 125cm3 sur le seul territoire français.

Malheureusement, il faudra attendre les relevés du dernier trimestre 2012 de la Chambre Syndicale Internationale de l’Automobile et du Motocycle, pour voir si le bilan est le même chez l’autre grand constructeur Vtwin américain, j’ai nommé Victory.

Question de rester sur une note positive, on pourra noter une 28ème place occupée par les 1074 Forty Eight ou encore la 38ème position prise par le Iron et ses 822 unités écoulées, dans le top 50 des modèles les plus vendus en France sur les 11 premiers mois de l’année. Les Sportster restent des modèles efficaces et attractifs. Par rapport au mois de mai 2012 , le 1200cc perd 7 places, tandis que le 883cc gagne 5 places.

Source

Quand RSD se penche sur un Sportster pour Technics

Harley-Davidson Sportster 883 Iron - modifié par Roland Sand Design pour Technics (Panasonic) - crédit photo RSD

Harley-Davidson Sportster 883 Iron – modifié par Roland Sand Design pour Technics (Panasonic) – crédit photo RSD

Demander à un préparateur une moto modifiée pour l’occasion afin de faire un shooting publicitaire est relativement fréquent. Sauf que quand il s’agit de Roland Sand qui se penche sur un Sportster 883 Iron pour Technics, c’est la garantie pour Panasonic de se payer une tranche de custom sauvage, à la croisée de la population consommante.

 

Platine Technics SL-1200MK2

Platine Technics SL-1200MK2

Pour l’inspiration, RSD a pioché dans le catalogue de son client entre la platine analogique Technics 1200MKS, et le casque Technics  TDH1-1200. Panasonic s’est fait tailler un sporty sur mesure, dans un style café racer, avec des jantes à faire tourner des têtes et qui rappelent la platine surmontées de pneus Firestone Deluxe, ou encore le phare scrambler ou la selle à même le carénage. Parce qu’une vidéo vaut mieux qu’un long discours, on a même droit à un clip, où le crépitement du vinyle me donne des frissons dans le dos.

Le Sportster à quand même une sacré gueule, et le son incomparable du vinyle me rendrait presque nostalgique d’un bon disque de AC/DC.

Plus d’informations et d’images par ici