Et si Royal Enfield revenait au V-Twin de ses débuts ?

Musket V-Twin 998ccL’histoire commence en 2003, quand Aniket Vardhan, diplômé d’un master en design industriel aux U.S.A. et originaire d’Inde se met en tête de reproduire un V-Twin produit par Royal Enfield il y a fort longtemps: le Musket. Parti d’un moteur original, l’ingénieur a reconstituer sur ordinateur son modèle, pour retravailler sa conception une vingtaine de foi, lâché l’affaire, puis est revenu plein de motivation pour produire une version 700cc.

Pour sa deuxième tentative, l’homme a reprduit son v-twin, sauf que cette fois-ci, on s’approche de plus en plus de la cylindrée envisageable pour un big-twin avec un cylindrée non négligeable de 998cc.

L’angle des cylindes a été revu à 59° pour une installation plus aisé dans un cadre légèrement stretché de 2,3 pouces de Bullet 350 ou 500cc, qui en utilisant les hauts moteurs d’origines auquel il faudra rajouter un deuxième couple cylindre/piston donneront ainsi accès à 700 voir 998cc de poumons v-twinnés.

L’ingénieur ingénieux a mis à disposition une vidéo pour que l’on entende ronronné sa création.

Une solution prête à être utilisé par Royal Enfield, sans payer un cents de recherche et développement, pour un résultat qui parait totalement en adéquation avec l’image rétro de la moto. Si la moto américaine serait sur le point de s’adapter pour le marché indien en diminuant sa cylindrée, la moto indienne, pourrait s’adapter au marché international en augmentant sa cylindrée.

Pour retrouver prochainement une Royal Enfield avec un double cylindre en V de presque 1000cc sortie d’usine, encore faudrait il que le projet sorte du garage de ce passioné pour arriver aux oreilles d’une compagnie au passif britanico-indien, et qu’une volonté commerciale motive le tout. A mi-chemin entre de l’art et de l’ingénierie, ce moteur devrait faire tourner bien des têtes, et il y a fort à parier qu’on devrait en attendre reparler ailleurs qu’au détour d’un comptoir dans la rubrique fait divers.

Pour plus d’informations et photos…

 

Les commentaires sont fermés.