El Diablo Magazine ferme ses portes

Il y a des mails qui font mal, et d’autres qui font très mal. C’est le cas de ce courrier électronique adressé à tous les abonnés de la newsletter de El Diablo Magazine ce lundi 10 décembre 2012 à 11h31. El Diablo Magazine ferme.

Depuis janvier 2009, Alex Patrocinio, graphiste/illustrateur partageait dans une édition numérique des reportages et des photos autour du chopper, hot-rod, café racer musique rock en fond sonore, le tout à la sauce Barcelona bien punchy.

Après une refonte de son site en milieu d’année 2012 dont je vous parlais dans ce billet, où le slogan du site devient « Fuck the crisis! Ride! », les sponsors se sont faits rare, la vente de merchandising estampillé et produits par le jeune designer catalan n’ont plus suffi à faire vivre ce dernier, préférant se consacrer exclusivement à son métier d’origine.

Il faut bien l’avouer, c’est certainement la fin d’une ère, d’un magazine numérique qui n’a pas tenu à la crise qui affiche un taux de chômage record de l’ordre de 25% au-delà des Pyrénées, qui n’a pas su où pu s’adapter pour survivre, mais c’est avant tout une décision courageuse d’un éditeur de talent.

Bon vent à Alex Patrocinio, et encore merci pour ces 3 année de publications de qualité qui ont alimenter les photovores que nous sommes.

El Diablo Magazine · Final de la historia · The final day

I will not continue with my magazine. Abandoned the project due to lack of advertising and selling clothes. The crisis in my country does not allow me to continue with the magazine.

Thanks and see you! Alex Patrocinio

Llevo varias semanas dándole vueltas al asunto en mi cabeza. He decidido dejar de publicar « El Diablo Magazine ». Es duro y un tanto triste para mí, pero lo cierto es que debo hacerl
o por responsabilidad hacia mi estudio de diseño, mi vida familar y en favor de mis clientes. Mi profesión es la de diseñador e ilustrador y a eso exclusivamente me voy a dedicar. Ha llegado un momento límite en mi vida en el que debo toma decisiones que me permitan sobrevivir, así de claro y conciso.

El Diablo Magazine vió la luz en Enero de 2009, cuando ni siquiera la crisis estaba en nuestras mentes. Todo funcionó muy bien,
; se vendían camisetas del magazine y muchos fueron los que nos confiaban su publicidad y difusión. Sin pretenderlo, mi proyecto me hizo ser un tipo conocido y famoso en todo el mundo.

Ahora la situación ha cambiado de un modo drástico y ya no puedo permitirme el lujo de continuar. Mi capacidad altruísta tiene un límite. Dicho límite es la situación económica actual que azota a nuestro querido sector custom y que desgraciadamente está acabando con muchos proyectos.

Seguiré en el sector, ya que esta es mi casa y como ilustrador y diseñador aún tengo muchas cosas que decir. Nuevos proyectos tengo en mente, aunque no estén relacionados con el mundo editorial. Muy pronto tendréis noticias de mis nuevas iniciativas y espero tener vuestro valioso apoyo.

Este es el final de una gran historia. Me queda agradeceros toda vuestra atención y apoyo. Miles de lectores en todo el mundo me han hecho feliz durante cuatro años de mi vida y nunca lo olvidaré. Un abrazo muy fuerte a mis colaboradores y amigos del magazine.

Mucha suerte y nos vemos en el asfalto. Un abrazo y a vuestro servicio.

Alex Patrocinio – alex@eldiablomagazine.com

Art Director – Editor « El Diablo Magazine » – www.eldiablomagazine.com
Corbera de Llobregat (Barcelona) – Tel. 931 814 980

Pour éponger mes larmes, je vais aller faire un tour sur la boutique du site, afin de me commander quelques t-shirt qui vont devenir collector.

El Diablo Magazine : le nouveau format est enfin là!

El Diablo Magazine, est un webzine trimestriel gratuit Espagnol qui réunit des articles autour du monde du kustom, agencé de main de maître par l’artiste barcelonais qu’est Alex Patrocinio et aidé par des correspondants aux quatre coins du globe.

En fin d’année dernière, le site, en guise de vœux pour le bonne année, nous annonçait un nouveau format pour sa quatrième année d’existence. Pour rappel, la version précédente qui ne semble malheureusement plus accessible, offrait un format webzine qui abordait avec de belles photos et un texte en « Puta Madre » tous les sujets gravitant autour de la kustom culture, sur fond de musique rock, le tout de très bon goût. A en croire le délai un peu long et en tout cas plus long que prévu, on aurait pu s’imaginer que le site ferme ses portes n’ayant pas survécu à la crise. Heureusement pour nous, le phœnix est rené de ses cendres :)

Nouvelle formule, nouveau slogan: « Fuck the crisis! Ride! »

Fini le format magazine, et bonjour le web, El Diablo Magazine ressemble à présent à un site internet, qui rajoute ainsi la vidéo comme support. Le tout se retrouve à présent étalé en 8 catégories que nous retrouvions dans la précédente mouture:

  • Motorcycles
  • Hot-Rods
  • El Diablo TV
  • Ads Products
  • Artist Lowbrow
  • Photography
  • Rock’N'Roll
  • News
El Dibalo Magazine - Nouvelle mise en page

El Dibalo Magazine – Nouvelle mise en page

Loin de rester sur l’actualité de la Costa Del Sol, le site  nouvelle version propose toujours des photos de très bonne facture, comme cet article sur Dan Statler alliant pin-up et hot-rod, ou encore notre Daddy Graph national. On y retrouvera une majorité d’articles liés aux deux roues de caractères et comme le webzine nous avait habitué, tout se qui gravite autour de la kustom culture, modulo le rock’n'roll aux abonnés absent à l’heure ou j’écris ces lignes, mais la section qui existe déjà devrait à n’en pas douter venir se remplir rapidement.

Pour le moment, on ne sait pas si le site va garder un rythme de publication trimestriel, ou profiter de sa nouvelle mise en page pour publier régulièrement et au fil de l’eau des articles « made in El Diablo ».

Je vous invite, si ce n’est pas déjà fais, à aller voir d’urgence le site de El Diablo Magazine.

Source et images