Potato.Fr est mort, longue vie à Potato.Fr

potato_at_workLancé en avril 2012, ce site était un hybride entre site perso et site d’actualité V-Twin. Le constat 9 mois plus tard est le suivant:

  • Site perso? Si j’aime la moto en générale, la bécane caractérielle et par dessus tout le son du v-twin, je ne possède pas une collection folle de ces petites merveilles, je ne suis pas un customiseur talentueux ni même un mécano chargé d’expérience. Une bonne connaissance de l’univers et de son histoire couplé à de la photo saupoudré de belles rencontres: être résolument humain et très curieux, voila ma force!
  • Traiter l’actualité, d’accord, mais il faut avoir une plus-value mais aussi être capable d’y accorder un temps conséquent chaque jour, tous les jours. Dans ce sens, on ne peut décemment pas concurrencer des rédactions de sites moto généralistes, ou encore un Cyril Huze.
  • Se focaliser sur l’essentiel. Pourquoi parler de chose pénible et surfaite comme les dollars, les vies humaines enlevés, ou encore la politique, les pourcentages et graphiques.

Alors quoi, on arrête ? Hell Yeah, Nop, ça ne risque pas. Bien trop d’erreurs ont servis de leçon et il y a bien trop de chose à découvrir, beaucoup de bécanes, de lieux, de personnages à dégoter, photographier, raconter, et partager avec le Whore Wild Web. Plus que jamais.

Dans sa forme actuelle, Potato.fr va disparaitre et laisser place à une nouvelle ligne éditoriale, un nouveau logo, une nouvelle mise en page, une présence au plus près des utilisateurs.

En remerciant les quelques 6000 visiteurs qui sont venus voir ces pages, je vous donne rendez-vous le 1.3.13 pour découvrir la nouvelle formule.

Edit du 27/02: devant la somme de travail conséquente qu’il me reste à fournir tant sur le contenant comme sur le contenu, et comme je n’ai pas envie de relancer potato.fr dans la précipitation sans en être parfaitement satisfait, je dois revoir la date de lancement au 15 avril 2015.

Je remercie toutes celles et ceux qui m’ont envoyés des messages d’encouragement, me suppliant de revenir vite (oui j’exagère, et alors?!) ça fait toujours plaisirs :)

Roulez cool, et rendez-vous le 15 avril 2015 pour un tout nouveau site et une saison qui s’annonce IN-CROY-YABLE!

NB: n’oubliez pas de nous suivre sur Twitter ou Facebook, on est jamais à l’abri d’un teaser :d

Marco

Wheels and Waves 2013 – premières informations

Affiche Wheels and Waves 2013

Affiche Wheels and Waves 2013

Si vous aussi après avoir vu ça, ou encore les photos dans Wild Motorcycles voir dans Dice,vous regrettez (rayer la mention inutile):

  1. de ne pas avoir posé votre dévolu sur la première édition W&W 2012
  2. de ne pas avoir de nouvelle d’une hypothétique prochaine édition

… comme je vous comprends.

Chance pour vous, l’équipe des Southsiders MC planche sur une édition 2013. C’est ce qui a été annoncé sur le site des organisateurs le mercredi 9 janvier 2013 sous forme de question réponse.

On y apprend, que la date est pour le moment fixée du 14 au 16 juin 2013, sous réserve que l’emplacement soit disponible.

Si vous voulez en prendre plein les yeux, entre le paysage et les belles mécaniques d’avant 1975 et autres customs, ça risque d’être un dilemme entre Punta Bagna et Biarritz.

Dernière informations qui pourrait faire pencher la balance, prochaine Wheels and Waves: 2015. Abstinence donc sur 2014.

La manifestation a été rajouté au calendrier des évènements.

Affaire à suivre dès mars pour plus de précisions.

Meilleurs voeux pour cette année 2013

A croire tout ce tintamarre médiatique, ont été pas censé y arriver. Interprétation des textes mayas, de Nostradamus, de Web Bot: c’est le gros fail! Il faut bien avouer que certains auraient mérité d’être purifié par le feu , l’eau et le vent* mais visiblement c’est partie remise à la saint « quand-ça-voudra ». Me voila donc à rédiger des vœux, esquiver soigneusement les bonnes résolutions, dans l’objectif ultime de souhaiter le meilleur à toi. Oui toi!

Ce fût une belle et merveilleuse année 2012, passée bien trop vite à mon goût, et ou j’ai pris beaucoup de plaisir à me donner comme excuse Potato.fr pour épancher ma soif d’actualité, de photos, de voyages, de maigres rencontres, en bref de vivre le rêve éveillé.

Voyons le bon côté des choses, on a une rallonge sur le délai initialement fourni du 21 décembre 2012, autant en profiter, voir ça comme un bonus de la vie pour continuer à faire des rencontres, partager, passer des bons moments avec sa famille, ses amis, sans les oublier dans les mauvais. C’est à cela que l’on reconnait les gens bien, et c’est aussi l’esprit de ce milieu motard: l’entraide, la fraternité, la camaraderie.

Je ne veux surtout pas oublier la santé, le bonheur, et tout le tintouin pour en bref pouvoir subvenir à ses besoins en montant aussi haut que possible dans la pyramide de Maslow.

Pour terminer, puisse ce bon vieux V-Twin, quelque soit sa provenance, son âge, son type voir sa couleur nous donner encore bien du plaisir pour des siècles et des siècles!

* message personnel, à toi qui n’aime pas les cédés le passage à droite et te transforme en monsieur connard  pour l’occasion => Puisse karma exister et rétablir l’équilibre, à défaut le monde est petit et les occasions nombreuses.

Freeway Magazine #253 Wild Motorcycles #134 en kiosque

Comme chaque mois q, les deux références françaises de l’actualité Harley-Davidson et diverses motos de caractères, j’ai nommé Freeway Magazine numéro 253 et le Wild Motorcycles 134ème édition sont disponibles en kiosque. Du beau, du bon, mais aussi un François Crèche avec son Knucklehead que l’on a pu voir (entre autre) cette année au Linkert Attacks, ou encore au Country Bike Show à Tours, une élection de la moto de l’année 2012, des nouvelles rubriques et des surprises, le tout sur fond de fin du monde. Miam!

Freeway Magazine #253

Freeway #253 - couverture

Freeway #253 – couverture

Magazine toujours très bon de la première à la dernière page, ce numéro ne fait pas exception dès l’édito signé de la main de maître Zed. S’ensuit la poursuite de la saga amorcée à l’occasion du 110ème anniversaire de la MoCo avec la rétrospective de la période 1933-1942 et le Knucklehead, que l’on pourra retrouver dans un dossier consacré à François Crèche: le voyageur. Mais aussi deux de ces choppers qui ont déjà fait couler beaucoup d’encre, dont un Panhead qui aura servi dans un périple en partance de Paris vers la Chine en 2007. Avec 14 000km, ça fait des photos et des souvenirs, mais ça doit aussi masser les vertèbres!

Je n’oublierais pas le reportage sur Cycle Zombies made in SoCal, les prépas sur base Sporty ou encore Shovel, ainsi que la présentation du nouveau bouclard parisien Vtwin Corner. Je n’ai pas non plus mentionné les pages qui traitent de l’actualité des pièces ou encore des accessoires ainsi que les conseils/astuces peinture de tonton Daddygraph tellement c’est évident. Petite particularité pour ce numéro, la rédaction vous invite à voter pour votre miss « Best of France 2012″ dans une sélection de bécanes que l’on a pu voir dans les colonnes du magazine ou encore lors de Show Bike aux quatres coins de l’hexagone. Petit rappel, vous pourrez aller voter sur le site de FreewayMag sans malheureusement pouvoir revoir les photos des prépas. L’occasion de resortir les numéros de l’année 2012, pour repartir du bon pied. A 5,00€ tout rond pour 116 pages de bonheur et de good vibes, c’est un bon investissement pour occuper ses longues soirées d’hiver.

Wild Motorcycles #134

Wild Motorcycles #134 - couverture

Wild Motorcycles #134 – couverture

Après le changement de logo constaté sur le numéro 128, cette fois ci c’est le contenu qui change. Enfin, évolue légèrement avec l’apparition de 3 rubriques. La première, « Work in progress » qui nous promet de suivre étape par étape la construction d’un chopper en quatre numéro. Cette première édition débute sur un cadre de chopper fabriqué par Hervé de R1789 (entre autre organisateurs de Bagnoles and Bikes Show). La série s’annonce inintéressante. Pour la suite des nouveautées, c’est Freaky Rico qui prend les rênes, avec une rubrique old/new school dénommé « Modern Bikers » qui en profite pour faire une revue du web liens et photos à l’appuie. Dernière nouveauté, la « Freaka’s chronicle » qui nous donne un cours d’histoire magistral en traitant de l’avènement de la grosse roue.

Pour compléter ce menu, un avant goût du Yokohama Hot-Rod Custom Show 2012, qui nous met en appétit pour un fascicule annoncé dans le numéro 135, la présentation d’un chopper qui fait la part belle aux fourches Sugar Bear et aux 70′s, quelques pages sur François Crèche (encore lui, en même temps, il a pas l’air de l’avoir volé) avec un petit encart sur Ron Trock: un savant fou du moteur v-twin capable de faire tourner un bas moteur Sportster avec les cylindres de Knucklehead ou Panhead. Encore Knuckle, mais cette fois-ci de belles photos de la Knuckle 46, cette championne du mondre AMD 2012 dans la série Modified Harley, produit par Boccin Custom Cycles (Italie). Découverte également, dans la rubrique Dol’Art, un reportage sur le graveur qui s’est occupé d’enjolivé ce qu’était déjà ce moteur de la championne. Je ne vous conseil en revanche pas le reportage écoeurant au pays du pétrole, pour la Gulf Bike Week à Dubaï.

Dernière petite surprise, on pourra voir aux détours des 114 pages un rendez-vous fixé sur le numéro 136 de Wild en rapport avec Dice Magazine. Vous en voulez encore des surprises? Bon, alors un deuxième magazine de la même maison d’édition vous est offert. J’ai eu droit à un RAD que j’avoue ne pas être habitué à lire. Ca ouvre les chakras :) Pour 5,90€ tout ceci sera à vous, et disponible chez tout bon libraire susceptible de se trouver sur votre route.

Morgan 3 Wheeler

Morgan 3 WheelerHabituellement sur Potato.fr, on parle moto de caractère, éventuellement side-car qui a de la gueule voir trike à poil, même si ça se fait rare. Voiture? Jamais! Et si l’engin était une belle anglaise avec un moteur V-Twin à injection essence de 1975cc de la marque S&S série X-Wedge, le tout refroidi par air. Tant pis pour le volant, il faut parler de cette incroyable Morgan 3 Wheeler, son double cylindre en V qui sert de pare choc, et sa ligne d’avion de chasse issus de la seconde guerre mondiale garni de chrome et de cuir.

Morgan 3 WheelerPetit retour en arrière. Produit depuis 1911 à partir de moteurs V-Twin tels que des J.A.P, en 1939, les moteurs V-Twin firent place aux moteurs quatre pattes Ford à soupapes latérales pour qu’en 1952 la production s’arrête au profit de voitures à quatre roues.

La mouvance rétro passe par là, et les designers de chez Morgan font le reste. Présenté au Salon de Genève en 2011, la firme britannique fait sensation en revenant sur ses classiques.Morgan 3 Wheeler Les rumeurs évoquent alors un moteur Harley-Davidson Screamin Eagle , couplé à une boite de vitesse Mazda à 5 rapports pour un poids total inférieur à 500 kg. Le prototype alors exposé au publique affichera un moteur S&S et un poids revu à la hausse de 25 petits kilos, qui restera sur le modèle commercialisé avec à la clé une homologation route pour les Etats-Unis et l’Europe.

Morgan 3 WheelerCôté performance, on retiendra les 6s affichés pour passer de 0 à 100km/h, pour un couple de 140N.m, et un poids réparti à l’avant pour lequel les deux pneus de 4.00 pouces de large sur 19 pouces de haut, et les deux freins à disques en acier ne pourront pas grand chose comparé aux 195km/h maxi que l’engin se dit pouvoir atteindre. Je vous invite à regarder l’épisode du Top Gear britannique ou le test de cet engin démoniaque est réalisé (en anglais). A noter que l’émission a décerné en 2011 le titre de « Not-a-car car of the year » award. Heureusement cela n’a pas découragé la firme anglaise de commercialiser cette pépite.

A partir de 25 000£, vous pourrez garnir votre garage d’un de ces petits bijoux métallurgique produit à 500 exemplaires par an, dont certaines séries spéciales pourraient aiguiser votre appétit (Gulf ou Superdry) a en vider un peu plus le portefeuille.

Source et images

Actualité en vrac du mercredi #3

Moto Revue hors série Harley Davidson en kiosque

Depuis vendredi 21 décembre 2012, et chez toutes les bonnes magazineries, est disponible un numéro hors série de Moto Revue dédié à Harley-Davidson. Pour les bientôt 110ans de la firme de Milwaukee, le journal français reviens sur l’histoire passée et présente de la marque en 132 pages.

Moto-Revue hors série Harley-Davidson

Moto-Revue hors série Harley-Davidson

Pour 6,70€, c’est une bonne occasion de revoir ses classiques en attendant le gros barbu au chapeau rouge.

Source

 

Big Jack Cycle et KS Motorcycles: les offres de fin d’année

C’est le bon plan de cette fin d’année, Big Jack Cycle.com propose pour les fêtes et depuis le samedi 22 décembre 2012 à minuit et jusqu’au mercredi 2 janvier 2013 à minuit une réduction de 10% valable sur tous le site, et hors produit déjà en promotion.

Côté KS Motorcyles.com, on a les frais de ports offerts à partir de 150€ d’achat jusqu’au 31 décembre 2012, et  une remise de 15% sur une sélection de lubrifiants. Mais aussi des réductions sur des échappements Vance and Hines et des accessoires V-Rod.

Un bon moyen de dépenser ses étrennes :)

Et si Royal Enfield revenait au V-Twin de ses débuts ?

Musket V-Twin 998ccL’histoire commence en 2003, quand Aniket Vardhan, diplômé d’un master en design industriel aux U.S.A. et originaire d’Inde se met en tête de reproduire un V-Twin produit par Royal Enfield il y a fort longtemps: le Musket. Parti d’un moteur original, l’ingénieur a reconstituer sur ordinateur son modèle, pour retravailler sa conception une vingtaine de foi, lâché l’affaire, puis est revenu plein de motivation pour produire une version 700cc.

Pour sa deuxième tentative, l’homme a reprduit son v-twin, sauf que cette fois-ci, on s’approche de plus en plus de la cylindrée envisageable pour un big-twin avec un cylindrée non négligeable de 998cc.

L’angle des cylindes a été revu à 59° pour une installation plus aisé dans un cadre légèrement stretché de 2,3 pouces de Bullet 350 ou 500cc, qui en utilisant les hauts moteurs d’origines auquel il faudra rajouter un deuxième couple cylindre/piston donneront ainsi accès à 700 voir 998cc de poumons v-twinnés.

L’ingénieur ingénieux a mis à disposition une vidéo pour que l’on entende ronronné sa création.

Une solution prête à être utilisé par Royal Enfield, sans payer un cents de recherche et développement, pour un résultat qui parait totalement en adéquation avec l’image rétro de la moto. Si la moto américaine serait sur le point de s’adapter pour le marché indien en diminuant sa cylindrée, la moto indienne, pourrait s’adapter au marché international en augmentant sa cylindrée.

Pour retrouver prochainement une Royal Enfield avec un double cylindre en V de presque 1000cc sortie d’usine, encore faudrait il que le projet sorte du garage de ce passioné pour arriver aux oreilles d’une compagnie au passif britanico-indien, et qu’une volonté commerciale motive le tout. A mi-chemin entre de l’art et de l’ingénierie, ce moteur devrait faire tourner bien des têtes, et il y a fort à parier qu’on devrait en attendre reparler ailleurs qu’au détour d’un comptoir dans la rubrique fait divers.

Pour plus d’informations et photos…